arrowenvelopefacebookinstagramlinked-intwitteryelpyoutube

Enquête : Yelp génère de vrais revenus pour les petits commerces

Le Boston Consulting group (BCG), leader dans le conseil en stratégie commerciale, a récemment enquêté auprès de 4 800 gérants de commerce afin d’étudier l’impact économique de Yelp sur les petits commerces. Les résultats sont édifiants : les petits commerces possédant un compte professionnel gratuit ont enregistré, en moyenne, un revenu annuel de 8 000 $ en provenance de Yelp.

Réfléchissons une minute. Un gain de 8 000 $ en revendiquant simplement son compte professionnel gratuit sur Yelp. À l’évidence, cela signifie que les commerces de proximité bénéficient d’un réel effet de notoriété Yelp qui se traduit par des profits substantiels.

Encore plus intéressant, cette enquête révèle que les annonceurs publicitaires sur Yelp en profitent trois fois plus et génèrent plus de 23 000 $ de revenu annuel moyen grâce à Yelp.

Pour certaines catégories, les retours peuvent être encore plus élevés. En découvrant les chiffres, nous avons remarqué qu’un certain nombre de catégories avait incroyablement bien fait d’engager de la publicité auprès des Yelpeurs désireux d’acheter.

  •    Maison et travaux — $54,000*
  •    Automobile — $39,000*
  •    Services locaux — $36,000*
  •    Hôtel et Séjour — $36,000*
  •    Shopping — $24,000*
  •    Santé et Médical — $20,000*

* Revenu annuel moyen en provenance de Yelp

Si l’on considère qu’un annonceur local type dépense 4 200 $ annuellement, c’est un assez bon ROI (retour sur investissement) pour ces commerces perspicaces.

Cela n’a rien de surprenant dans la mesure où Yelp aide les consommateurs à trouver les meilleurs commerces de proximité au moment de leur décision d’achat. Ce qui est surprenant c’est qu’il n’y ait pas (encore) plus de gérants de commerce qui profitent de cette opportunité pour attirer plus de clients.

Dans une autre enquête réalisée auprès de 550 gérants de commerce, le BCG a découvert que les petits commerces dépensaient seulement 3 % de leur budget publicitaire en ligne. Les dollars dépensés en publicité par les petits commerces le sont principalement dans les circuits marketing traditionnels tels que les suppléments presse du dimanche ou les coupons de réduction par courrier.

En réalité, ce n’est plus ainsi que les consommateurs cherchent des commerces. Ils cherchent en ligne et de manière intentionnelle.

Les pionniers (les gérants de commerces qui ont investi dans la publicité en ligne) ont une longueur d’avance significative sur leurs concurrents pour ce qui est d’attirer de nouveaux clients et d’enrichir leurs relations avec les clients fidèles. Consacrer un peu de temps à rechercher et déterminer quels sont les moyens les plus adaptés à la promotion des commerces de proximité vaut largement la peine.

Tandis que les économistes ont longuement étudié l’impact positif de Yelp sur les petits commerces, l’enquête de BCG est particulièrement remarquable car c’est la première à avoir interrogé  directement de nombreux gérants de commerce parmi un large éventail de catégories.

**la dépense publicitaire locale type est de 350 $/mois soit 4 200 $/an .